#}

L'enfant têtu...

Pensées universelles
Mamoun Moubarak Dribi
11-05-2017

Ce qui est extraordinaire avec les enfants c'est leur transparence. On peut tout voir à travers leurs gestes, leurs bêtises et surtout leurs mots... ce qu'on y peut voir en fait c'est nous, les adultes. Les parents oublient trop souvent que ce sont eux les véritables façonniers !!

Un enfant têtu, s'épuise et souffre au fond de lui même, car l'autorité aux parents est apaisante. L'enfant est sensible très tôt à la notion du bien et du mal. Il aime voir sa mère et son père satisfait de lui, heureux de ce qu'il est et de ce qu'il fait. Il est rassuré de leur amour, d'autant plus qu'à travers leurs positions, d'acceptation ou de refus vis à vis de lui, il intègre les bons repères nécessaires à sa sociabilisation ultérieur. Mais alors qu'est ce qui se passe pour qu'une telle relation d'empathie et d'amour se transforme en cauchemars pour les parents ?

Les scientifiques expliquent que le tempérament est héréditaire, il est ce premier socle autour du quel va se construire la personnalité. J'ai trouvé une belle définition qui résume tout cela, dans le dictionnaire de philosophie du philosophe Français " André, Comte Sponville" où il écrit :

 " le tempérament d'un individu c'est ce que la nature a fait de lui; son caractère, c'est ce que son histoire personnelle a fait de son tempérament; sa personnalité, c'est ce qu'il a fait et ne cesse de faire de ce que la nature et l'histoire ont fait de lui". C'est très subtil et tellement pertinent je trouve !! nous allons donc continuer notre démarche de prospection en profondeur, pour comprendre ce terrible trouble qui risque d'affecter et d'altérer la personnalité de l'enfant. Et pour se faire nous allons voir, les cinq types de personnalités - Big Five – telle que décrit par nos amis les anglo-saxons. Pour apprendre qu'il y cinq profils : Ouvert à l'expérience ; Caractère consciencieux ; Extraversion, Caractère agréable et  Névrotique. Il s'avère en effet qu'une  personnalité normale, est celle qui s'adapte facilement aux contraintes du réel sans perdre sa capacité désirante, ni sa capacité intellectuelle à raisonner de manière juste et objective, distinction faite de son état psycho-émotionnelle en temps de crises ou de douleurs !! vous devez vous en doutez un peu, maintenant ? Là où je veux en venir, c'est que si notre enfant est têtu, c'est à cause de son environnement familial. La relation entre ses parents y est pour beaucoup . La manière qu'ils mettent en œuvre entre eux pour discuter, échanger et surtout se critiquer joue un rôle capital. La famille ne doit pas avoir pour unique  objectif,  la jouissance, l'ordre et la quiétude !! mais elle doit rendre possible une certaine idée de la culture familiale : celle qui met en jeu du savoir et surtout du savoir être. Où l'intelligence circonstancielle permet d'appréhender des situations critique de frustration, de malaises ou de colère pour les atténuer et les aborder avec tact et finesse ! Où le langage enveloppe de ses vertus notre manière d'introduire autrement que par le style direct, telle ou telle remarque au conjoint. L'usage de l'implicite et du tacite rend l'ambiance si raffinée et tellement simple en même temps. A ce niveau là, discuter rend possible d'entendre au delà de ce que l'on écoute : une peine ou une amertume que l'on a commit par mégarde à l'égard d'un proche. Ce n'est que comme cela que l'on pourra se prémunir contre les structures d'une personnalité pathologique : qui ne sait pas modérer sa méfiance ; qui fonctionne dans un excès de dépendance ou de distance ; qui exprime continuellement et sans raisons valable des souffrance émotionnelle injustifiée, pouvant engendrer des peurs, des angoisses, et des tristesses vis à vis de soi-même et de sa famille ; qui n'a pas de recul vis à vis de ses actes ou de son comportement, rejette tout, sur les autres et n'admet pas la critique, en ayant toujours une même phrase en bouche " je suis comme ça, voilà, c'est tout". L'art d’élever les enfants nécessite la compréhension d'une seule règle : s’élever soi même d'abord au delà de son petit caractère à soi, qui se gargarise d'auto suffisance et qui ne voit pas au delà de son petit nez !!